Histoire des Juifs de Tunisie
Le Cimetière du Passage
Site : Le Borgel
Carrés au Borgel
Sépultures célèbres
Evénements
Etudes/Travaux
Médias
L'album
Liens
Contact
Visiteur N°: 603621
retour à l'accueil contact imprimer la page en cours www.leborgel.com comme page de démarrage
Recherche
A Tunis :
Albert Samama Chikly 1872 - 1933

Albert Samama par F?rid Boughedir


Albert Samama, dit Samama Chikly, fut le premier cin?aste tunisien. Certains disent que ce surnom lui vient d'une joyeuse confr?rie qui s'appelait Les Pompiers de l'Ile de Chikly, cette petite ?le situ?e sur le lac de Tunis o? Albert Samama organisait des f?tes. Ce personnage extraordinaire ?tait d'une curiosit? telle qu'il a ?t? le premier ? introduire une multitude de nouveaut?s en Tunisie, dont d'ailleurs, le cin?ma. Avant d'amener le cin?ma, il a ?t? le premier ? introduire la bicyclette, le t?l?graphique sans fil, le premier appareil ? rayons X dans un h?pital de Tunis ... Comme il ?tait passionn? de photographie, il s'est tourn? tout naturellement vers le cin?ma, en 1895, lorsque le cin?ma a ?t? invent?. Deux ans apr?s, Albert Samama Chikly organisait des projections de films en Tunisie. Non content de filmer sur terre, cet inventeur curieux et touche-?-tout, a effectu? la premi?re prise de vue en ballon entre Hammam-lif et Grombalia puis les premi?res prises de vue sous-marines. Il filme ensuite le tremblement de terre de Messine, une p?che au thon pour le Prince de Monaco, et pendant la Guerre 14-18, les tranch?s de Verdun. Apr?s toutes ces r?alisations exp?rimentales, il d?cide de faire son premier court m?trage. C'?tait en 1922. Il tourne Zohra, l'histoire d'une jeune fille fran?aise qui tombe d'un avion et qui est recueillie par une tribu b?douine tunisienne. Le film d?crit la vie de cette tribu dans tous ses d?tails. Il en avait confi? le r?le principal ? sa fille Hayd?e (elle vit toujours en Tunisie, plus pr?cis?ment ? la rue de Marseille ? Tunis). Je donnerai cher pour retrouver ces films que je cherche depuis longtemps. Un grand r?alisateur de Hollywood, Rex Ingram, auteur notamment de Ben Hur, avait demand? ? Hayd?e Chikly de jouer dans un de ses films. Son p?re s'y ?tait oppos? et c'est ainsi qu'au lieu de laisser sa fille aller ? Hollywood, Samama Chikly a d?cid? de ramener Hollywood jusqu'? sa fille. Il r?alise donc A?n el Ghazal ou La Fille de Carthage, premier long m?trage de Tunisie r?alis? par un Tunisien.
Apr?s ce long m?trage de Samama Chikly, de nombreux films coloniaux sont tourn?s en Tunisie et on n'entend plus parler de celui qui fut le p?re du cin?ma tunisien. Sur la tombe de Samama Chikly, on peut lire cet ?pitaphe: "Inlassable dans la curiosit?, t?m?raire dans le courage, audacieux dans l'entreprise, obstin? dans l'?preuve, r?sign? dans le malheur, il laisse des amis".

Extrait de Confluences M?diterran?e N?10 Printemps 1994


Cette page a été visitée : 3214 fois
Conception et réalisation par Monique Hayoun Free counter and web stats
© Copyright 2004-2017LeBorgel.com. Tous droits réservés.